Solidarité Burkina
Accueil du site > Notre association > Historique > 4 juin 2011 - Historique et projet : réunion d’information

4 juin 2011 - Historique et projet : réunion d’information

vendredi 30 septembre 2011, par Administrateur

Notre association créée le 9 octobre 1996 fêtera ses quinze ans cette année.

Petit historique de notre association :

L’association Solidarité Burkina créée le 9octobre 1996 par notre Président fondateur Laurent LADREE a connu deux autres présidents : Frédéric LADREE puis Yvette LADREE, actuelle Présidente .

Dès la création de l’association nous avons créé un partenariat avec la Maison de la Femme de Léo qui regroupe la majorité des associations de la région et nous avons aidé à la mise en place de l’école annexe ( école de formation professionnelle pour des jeunes filles sans diplôme et de milieu modeste ) puis nous avons pris en charge sous forme de parrainage des enfants démunis au collège Marie Curie de OUGADOUGOU (20 enfants).

Pour mener à bien toutes ces actions des fonds étaient nécessaires et en 1999 un festival des arts et de la musique en partenariat avec l’association BARAKA dont le but était de promouvoir de jeunes artistes a vu le jour pour la première fois à CHATILLON sur SEINE. Nous avons reconduit le festival jusqu’en 2006 et chaque année nous invitions une délégation d’amis du Burkina que l’association et quelques bénévoles aidaient pour financer leur billet d’avion.

Ce WAKA festival [1] était un moment intense où tous les membres de l’association répondaient présent et mouillaient la chemise. Nous avons pu ainsi continuer à mener à bien les projets présentés par les femmes de Léo jusqu’en 2006.

De 2006 à 2007, à la demande du comité de gestion de la Maison de la Femme un appel a été lancé pour le financement d’un projet de prévention du SIDA sur tous les secteurs de la commune en partenariat avec le CDVG (centre de dépistage volontaire et gratuit) qui venait de voir le jour à Léo. Beaucoup d’entre vous nous ont rejoints à cette période.

Suite à quelques difficultés de fonctionnement avec le comité de gestion de la maison de la femme et de la direction de l’école annexe et pour répondre au mieux à un besoin répertorié, un groupe de bénévoles locaux décide en 2008 de créer une nouvelle association présidée par Madame Koindat Diasso Orokia : l’APESD (Assistance et protection des enfants en situation difficile) .Les orientations qu’ils proposent nous conviennent parfaitement et nous adhérons à leur démarche .

En parallèle, à DIJON, un projet d’aide humanitaire se met en place avec 6 résidents du CHRS du Renouveau et en novembre 2009, le premier coup de pioche est donné par nos deux équipes coude à coude sur le terrain qu’on nommera depuis ce jour le jardin des enfants. En 2010 les premiers bénéfices seront entièrement reversé à l’école du secteur 5 où sont scolarisés les enfants les plus en difficulté de la ville de Léo. Dans le même temps, le collège Marie Curie ayant pris son envol, en accord avec le Directeur, nous rapatrions les parrainages pour les enfants de Léo via l’APESD ;

En marge de tout cela, il faut noter aussi diverses aides ponctuelles, en particulier après les pluies diluviennes de septembre 2009 où il a fallu aider certains jeunes que nous soutenons dans leur petites entreprises à se reloger, assurer des soins à d’autres et malheureusement des frais d’obsèques pour une jeune femme de 35 ans qui laisse une petite fille de deux ans .

Cette année 2011 marque un tournant de notre histoire associative et pour la première fois devant l’engagement et le sérieux du travail mené par les bénévoles de l’APESD, nous sollicitons pour eux plusieurs demandes de subvention pour la création d’un centre d’accueil des enfants et jeunes adultes en difficulté dans la commune de Léo qui pourrait démarrer en septembre 2011.

Remerciements :

Laurent et Frédéric, les pionniers qui sont allés au Burkina la première fois en 1994 et ont à leur retour lancer l’idée de créer une association d’aide humanitaire. Yaya SORY sans qui rien n’aurait été possible et qui a su guider nos pas sur cette terre inconnue en nous aidant à déchiffrer les codes d’accès à cette culture si riche mais en même temps si déroutante. Tous les membres de l’association qui nous ont suivis fidèlement pas à pas et qui répondent toujours présent. Je citerai tout particulièrement Sylvain, Dominique, Mimi et tous les autres ...

Présentation par Laurent LADREE du projet de création d’un centre d’accueil pour enfants et adultes démunis à LEO :

Les promoteurs : « Solidarité Burkina » association loi 1901 française et APESD « Association de Protection des Enfants en Situation Difficile » située dans la ville de LEO au Burkina Faso »

  • Objectifs - assurer une aide financière aux familles pour les soins, l’alimentation et la scolarisation - envisager une pré-scolarisation des enfants dans leur langue maternelle et un suivi de la scolarisation en milieu ordinaire - engager une formation professionnelle soit à l’interne soit à l’externe (en utilisant le milieu ordinaire et le tissu économique local) soit en alternant les deux - pour les adultes déjà engagés dans la vie active : consolider les acquis professionnels et leur donner une formation de base pour les aider à gérer leurs petites entreprises - promouvoir la création d’une école spécialisée pour enfants en difficulté scolaire et sociale avec pour objectif final : le retour en milieu ordinaire.
  • Association gestionnaire /comité de gestion : - le centre sera géré par un comité de gestion qui sera une émanation de l’APESD et de SB
  • Conception de l’établissement : - le dispositif sera installé au centre ville au secteur 1 sur un terrain offert par la commune. Il sera aménagé pour recevoir plusieurs bâtiments : . Maison du gardien . Pôle d’accueil et administratif . Salles de classe et d’activités . Paillottes pour classe et activités . Toilettes, douches
  • Le personnel et ses missions : - éducateurs - enseignants seront sous le contrôle du comité de gestion.
  • Partenariat multiples : - une convention sera passée avec le centre de soin et l’hôpital pour veiller à la bonne santé des enfants - un partenariat sera privilégié avec le dispensaire géré par sœur Félicitée. - dans le domaine social on encouragera les relations avec les services sociaux de la commune. Des relations existent déjà et sont très fortes via le Directeur, monsieur YARO BETIBIE Julien Deux postes d’éducateurs détachés seront sollicités. - un accord avec l’éducation nationale devra être noué et une classe spécialisée pourra être intégrée dans le centre - une liste non exhaustive d’artisans, d’agriculteurs a déjà été élaborée pour assurer les terrains de stage.
  • Supervision : Elle sera dans un premier temps assurée par le promoteur LADREE Laurent, directeur d’établissements médicaux éducatifs depuis plus de trente ans. Il assurera au départ la formation des adultes dans le domaine de la gestion d’entreprise, il assurera une formation complémentaire aux enseignants, suivra l’évolution de la prise en charge et contrôlera pour le comité de gestion la bonne utilisation des fonds tant privés que publics.
  • Les sources de financement :
    -  Un projet de tourisme solidaire est en cours d’élaboration
    -  Appel à des dons auprès de fondations et entreprises
    -  Une aide a été demandée au ministère de la coopération française ainsi qu’à la région Bourgogne.
    -  Monsieur Alain SOREIL peintre de renom et Geoffrey ORYEMA chanteur de renommée internationale, en qualité de parrains viendront en aide en recherchant avec le promoteur les bonnes volontés nécessaires au fonctionnement du centre.
    -  Le promoteur et A SOREIL se proposent à terme de créer une structure de travail pour des adultes handicapés dans le domaine de l’artisanat africain.

Les dernières nouvelles :

Météo, il fait beau et chaud n’oubliez pas les barbecues il reste encore beaucoup de charbon à vendre C’est la saison des vides greniers n’hésitez pas, on peut y vendre un peu d’artisanat, le stock est chez la Présidente Toute nouvelle idée permettant de récolter des fonds sera la bienvenue. Un projet de tourisme solidaire est en cours ; réalisation pendant les vacances de février 2012, il y a encore des places disponibles se renseigner auprès de la Présidente. Et pour ceux qui ne seraient pas à jour de leur cotisation ou de leur parrainage, je vous redonne l’adresse de notre fidèle trésorier Sylvain BEUCHOT, Place des Charmilles, 21400 PRUSLY SUR OURCE.

Pour ceux qui ont une adresse mail que je ne connais pas ou qui en ont changé merci de me la communiquer : ivetgi@gmail.com

La prochaine AG est programmée le samedi premier octobre à Vesvrotte. Les convocations et l’ordre du jour vous seront envoyés. Préparer vos questions diverses .

Bonnes vacances à tous et un grand merci pour votre engagement au coté de nos frères Burkinabés.

Le 11juillet 2011, La Présidente : Yvette LADREE

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0